Est-ce que ça t’es déjà arrivé, lors d’une journée ou tout va bien, que tu es entouré d’amis et que tu as du plaisir et que tout d’un coup, en une fraction de seconde, tu ressens une drôle de sensation comme si tu allais perdre connaissance? Tout se met à tourner, ton cœur se met à battre plus vite, tu commences à avoir de la difficulté à respirer, ton intérieur  »shake » tellement que tu penses que c’est la terre qui tremble. Tu regardes autour, pourtant tout le monde semble s’amuser. Et toi, dans ta tête tu penses que tu es en train de mourir…  

Est-ce que ça t’es déjà arrivé de te sentir tellement perdu dans ta tête, dans ton corps et même dans ta maison? De ne pas vouloir sortir de chez toi par peur que quelque chose de grave arrive? D’avoir la tête rempli d’un million de scénarios négatifs qui n’arrêtent pas de jouer en boucle? 

C’était des situations que je vivais au quotidien avant de savoir que je vivais avec un trouble d’anxiété généralisée avec des attaques de panique et ce ne sont que quelques exemples de ce que je vivais.

Quand j’étais enfant, j’avais des signes mais les troubles d’anxiété n’étaient pas vraiment connus. On me disait souvent: Ben voyons, prends sur toi! Oh que je l’ai souvent entendu cette phrase!  

J’ai longtemps pensé que j’étais seule à vivre ces épisodes effrayants. Je pensais que je n’allais jamais m’en sortir, que je devenais folle. Parfois, c’était tellement fort que je me disais ne pas vouloir vivre le restant de mes jours comme ça et je ne voulais surtout pas que mes enfants me voient comme ça! 

C’est seulement rendu à l’âge adulte que j’ai eu LE diagnostique. On m’a fait essayer pleins de médicaments, j’ai été à plusieurs thérapies de groupes et individuelles, j’ai lu énormément de livres, j’ai changé mon style de vie, mon alimentation et j’ai eu de grosses améliorations. Mais c’est en moi. Même après avoir consulté maintes thérapeutes (Énergétique, Naturopathe, Médecins, Ostéopathes, Network, Coach, Psychologues etc.) on dirait que je reste toujours un peu fragile.  

À tous les ans, je me dis que je vais être en avance pour acheter les effets scolaires et les souliers mais je ne sais pas pourquoi, j’arrive toujours à la dernière minute.

Au départ, je voulais te donner des trucs pour surmonter certaines épreuves en lien avec la santé mentale. Finalement, en me relisant, je me rends compte que je t’en donne un seul, mais le meilleur, et par l’exemple en plus. Le mieux est d’en parler autour de soi, de ne pas se renfermer!

Si tu as besoin de parler, je suis toujours prête à écouter.

Je suis de nature hypersensible et empathique. C’est quoi ça?  Voici la définition du dictionnaire Larousse:

« L’empathie est la faculté intuitive de se mettre à la place d’autrui, de percevoir ce qu’il ressent. »

En étant empathique et hypersensible, elle est capable de sentir, ressentir ce que ressent ou sent une personne en face d’elle et de contenir plus de sentiments et d’émotions de l’autre que de ses propres sentiments ou émotions qu’il avait initialement. Cela se produit également lorsqu’elle arrive dans un endroit et absorbe l’énergie ambiante,  »la vibe » comme on dit. Que ce soit, l’ambiance d’une fête, ou l’énergie d’une entreprise ou d’une société.

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en parler ouvertement et de ne pas le cacher. Lorsque j’ai fait ma première conférence devant plus de 200 femmes en 2016, mon sujet initial n’était pas de parler de mon anxiété mais j’étais tellement hors de ma zone de confiance que finalement, ma conférence a pris un autre tournant. Cette journée-là, je me suis rendu compte que je n’étais pas la seule à vivre ces émotions qui submergent. Depuis, j’ai aidé beaucoup de femmes à trouver des solutions pour leur mal-être. Chaque cas est différent, parfois c’est inné mais parfois c’est causé par un traumatisme ou un stress chronique mais, il y a des solutions pour pouvoir mieux le vivre à tous les jours et c’est pour ça que pendant le mois de novembre, on discutera de certaine des solutions qui m’aident à mieux me sentir. 

Si toi aussi tu vis des émotions fortes, de l’anxiété, et des peurs qui te consument, ne gardes pas ça pour toi. Tu n’es pas seul!